Tangerine & Cie

Forum végétarien sur l'alimentation crudivore et frugivore, le fruitarisme et l'hygiénisme.


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Fév 2011
Messages: 114
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Orthorexie?
Posté: 10 Avr 2011, 13:18 

Suite à une communication de Frederic Patenaude sur le sujet ( http://www.fredericpatenaude.com/blog/?p=1838 ), je me suis intéressée à l'orthorexie, terme développé par le Dr Steve Bratman en 1997.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Orthorexie

Citation:
L’orthorexie (du grec orthos, correct, et orexis, appétit), ou orthorexie nerveuse, est considérée comme un trouble des conduites alimentaires caractérisé par une fixation sur l’ingestion d’une nourriture saine. Elle s'apparenterait à l’anorexie mentale et la boulimie.

L’orthorexie concerne l’attitude vis-à-vis du choix de la nourriture ingérée. La personne orthorexique pousse à l'extrême l'idée d'une saine alimentation en planifiant longuement cette dernière pour réduire sa consommation de matières grasses, sel, sucre, produits chimiques ou toute autre substance qu'elle considère nuisible à sa santé. Elle suit des règles alimentaires de plus en plus contraignantes qui peuvent éventuellement, notamment, conduire à un isolement social par l'incapacité d'effectuer une activité sustentation dans un cadre non-contrôlé. La tolérance-zéro du point de vue alimentaire peut, dans les cas extrêmes, affecter chacun des actes et susciter une perte de l’appétit de vivre.

D’après Patrick Denoux, maître de conférences en Psychologie Interculturelle à l’Université de Toulouse-Le Mirail, il y a une spirale du risque imaginé. La réduction de ce risque par le contrôle accroît la peur du risque.

La « maladie » n’est pas reconnue en psychologie, où le mot est considéré pseudo-scientifique. Il n’est pas accepté dans les classifications internationales et il ne possède pas de code ICD. Le concept est critiqué pour pathologiser arbitrairement des habitudes de consommations diverses. Plus précaire, ce concept peut pathologiser les gens qui luttent contre les ingrédients malsains dans les produits alimentaires.


Je constate que la définition correspond bien à l'état d'esprit que j'ai pu avoir dans certaines courtes périodes que j'ai vécues : dans la tendance obsessionnelle à contrôler tout ce que je mange. ça m'amenait à vivre très mal la relation à la nourriture.
Depuis que j'ai bien compris que faire une fixation sur son alimentation pour qu'elle soit saine, n'était pas le meilleur moyen de vivre sainement, je préfère écouter mon corps et mes émotions, et les respecter, plutôt qu'ériger mon mental en dictateur :lol: . Et ça se passe très bien depuis, tout en douceur, tout dans la joie. Mon alimentation n'est pas "idéale" (physiologiquement parlant je dirais) mais elle tend tranquillement à l'être. Et même si je n'y viens jamais, l'important est que je vive dans la joie. ^^

Citation:
Test de Bratman sur l’orthorexie :
* Passez-vous plus de 3 heures par jour à penser à votre régime alimentaire ?
* Planifiez-vous vos repas plusieurs jours à l’avance ?
* La valeur nutritionnelle de votre repas est-elle à vos yeux plus importante que le plaisir de le déguster ?
* La qualité de votre vie s’est-elle dégradée, alors que la qualité de votre nourriture s’est améliorée ?
* Êtes-vous récemment devenu plus exigeant(e) avec vous-même ?
* Votre amour-propre est-il renforcé par votre volonté de manger sain ?
* Avez-vous renoncé à des aliments que vous aimiez au profit d’aliments « sains » ?
* Votre régime alimentaire gêne-t-il vos sorties, vous éloignant de votre famille et de vos amis ?
* Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité dès que vous vous écartez de votre régime ?
* Vous sentez-vous en paix avec vous-même et pensez-vous bien vous contrôler lorsque vous mangez sain ?

Selon Bratman, en répondant « oui » à 4 ou 5 des questions ci-dessus, vous révélez qu’en ce qui concerne votre alimentation, mieux vaudrait avoir une attitude plus détendue. Répondre « oui » à toutes les questions, vous montrez que vous êtes complètement obsédé par le fait de manger sain.


Bon donc, le test confirme que ces périodes de contrôle que j'ai eu correspondent à de l'orthorexie.
Et le test me montre aussi que j'en suis sortie!
Je passe très peu de temps à penser à mon régime alimentaire ( contrairement à ces périodes).
Je planifie rarement mes repas à l'avance, encore moins plusieurs jours à l'avance (idem).
Je ne mets pas la valeur nutritionnelle au dessus du plaisir de manger, l'un et l'autre sont tout aussi importants (idem).
Je suis beaucoup moins exigeante avec moi même. Et mon amour propre s'est renforcé en lâchant prise sur les exigences. Et la qualité de ma vie s'en trouve améliorée (tout autant que mon alimentation paradoxalement, sauf que je ne fais pas de fixation dessus). Pas de culpabilité non plus. Du lâcher prise.
Je ne renonce à aucun aliment, je les mets simplement de côté parce qu'ils ne m'intéressent plus comme nourriture.

J'imagine que je ne suis pas la seule à avoir expérimenté cette problématique.
Si vous voulez partager votre expérience, vos difficultés, c'est à vous! ;)

_________________
http://icilili.blog.free.fr/


Haut
  Profil 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 1374
Localisation: Costa Rica
Sexe: Féminin
Age: 49
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 10 Avr 2011, 15:34 

Merci d'avoir ouvert ce sujet, j'en avais l'intention mais n'ai pas eu le temps.

Je me suis reconnue dans les symptômes de l'orthorexie. Maintenant je me suis soignée :D mais la première année, mon régime avait pris une place bien trop grande dans mon esprit et dans ma vie. Je ne pensais plus qu'à ce que j'avais mangé, allais manger ou étais en train de manger, et je me sentais tendue en permanence. J'avais aussi une tendance à vouloir convaincre les autres, je croyais que ce régime était le régime idéal voire obligatoire pour tous. Lever un peu le pied sur la perfection de mon régime, accepter d'en sortir quelquefois, ne plus en faire le centre de ma vie, m'a beaucoup aidée à me ré-ancrer dans ma vraie vie (la famille, les amis, le travail, la maison, les activités sociales, etc.) et en prime je continue à suivre le régime à 99% mais sans plus y penser, c'est devenu naturel et surtout j'ai arrêté de culpabiliser pour un morceau d'avocat en plus ou une banane en moins. Je suis sûre que d'autres que moi peuvent continuer le régime à 100% et se sentir détendus, bravo à eux! Moi j'ai eu besoin de lâcher un petit peu sinon je m'investis trop, émotionnellement.

Autre dérive possible de nos pratiques alimentaires, en particulier du 811, c'est l'effet sur l'égo. L'épouse d'un grand sportif adepte du 811 a laissé un commentaire intéressant il y a peu sur facebook où elle dit qu'au départ elle s'est inquiété pour son mari et a écrit à Doug Graham pour lui demander si cet effet secondaire sur l'égo était habituel. C'est vrai que dans ce milieu il y a plein de gens qui se mettent du jour au lendemain à s'exposer sur le net, se photographier tous les jours, vouloir guider les autres (c'est-à-dire imposer leur propre régime et dénigrer tout le reste), devenir obsédés par la performance athlétique et/ou la beauté physique. Un autre intervenant a aussi fait remarquer que le 811 poussait les gens à être compétitifs: celui qui mange le plus de bananes, celui qui perd le plus de poids, celui qui mange le moins de gras, celui qui court le plus vite ou le plus longtemps, etc. Je suis en train de me décrire, j'ai fait partie de ces insupportables adeptes pendant au moins un an ou deux mais heureusement pour tous cette époque est révolue :D

C'est vrai qu'après mon changement radical de régime je me sentais une sur-femme, avec des pouvoirs physiques nouveaux et insoupçonnés, un nouveau corps plus beau, une peau régénérée, l'impression d'avoir perdu dix ou vingt ans ou plutôt dans mon cas, d'avoir enfin trouvé une jeunesse physiologique que je n'avais jamais connue. Tout cela est grisant!

Je ne suis pas étonnée, après avoir expérimenté cette sensation de "sur-femme", que l'hygiénisme ait été récupéré et détourné par les nazis dans leur folie idéologique. Mais là je dévie du sujet initial.

_________________
« M'ennuyer? Avec la nourriture du paradis? » Anne Osborne


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 33
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 10 Avr 2011, 21:25 

Coup de bol! On dirait que j'ai échappé à l'Orthorexie! ;)

Disons que j'ai juste été (et le suis toujours d'ailleurs), émerveillé par cette possible simplicité alimentaire, alors du coup, j'en parle beaucoup! ;)

De toutes manière, ce symptôme ou celui de l'égo-gonflé ne sont pas dus au type d'alimentation, mais à quelque chose de plus profond, une dévalorisation générale je dirais, et le mode alimentaire nouveau (ou la religion: c'est souvent le même phénomène avec les nouveaux-convertis, qui sont les plus prosélytes -et je ne te vise pas Ahavâ!) ;) n'est -selon moi- pour la personne que le support d'un "réhaussement" inespéré de l'image de soi, qui peut un peu faire tourner la tête à l'égo qui gonfle donc en même temps que les chevilles! ;)

Très intéressant comme sujet, ouais! ;)

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Fév 2011
Messages: 114
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 10 Avr 2011, 22:08 

Oui je suis assez d'accord...
Je ne sais pas si j'ai eu l'égo gonflé (je me sentais certainement grandie de ma découverte ça c'est sûr, mais je suis assez attentive à surveiller les mensurations de mes chevilles :? )
Moi ça m'est arrivé dans de courtes périodes (courtes parce que je réagis assez vite à ce genre de dérive mentale, ouf) et c'était systématiquement lors d'un changement conséquent d'habitude alimentaire ( et j'en ai jamais de bons souvenirs... parce que la perte de contrôle me provoquait soit perte totale d'appétit soit envies boulimiques... ), mais le phénomène chez moi se passait aussi à des périodes de découvertes grisantes spirituelles (genre une lecture avec laquelle j'entre en résonance ou une lecture/rencontre-révélation).

Et pour la dévalorisation générale, j'y travaille et j'ai fait de sacrés progrès! Vive la simplicité dans tous les aspects de la vie :thumbup: !! (parce que le miroir social :thumbdown: est pas toujours le meilleur pour prendre du recul sur soi dans notre société capitaliste... ) :lol: J'essaie de porter sur moi même un regard bienveillant :crazy: ...

_________________
http://icilili.blog.free.fr/


Haut
  Profil 
 

Inscription: Avr 2011
Messages: 1
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 23 Avr 2011, 15:21 

Bonjour,

Désolée de vous déranger sur ce forum. Je suis étudiante en journalisme radio. Je m'intéresse beaucoup aux troubles du comportement alimentaire. En particulier l'orthorexie justement.
Pour une de mes émissions, je réalise un reportage à ce sujet. J'ai déjà l'interview d'une diététicienne/psychologue. Je recherche le témoignage d'une personne orthorexique, ou qui aurait eu des tendances orthorexiques.

Est ce que quelqu'un pourrait m'aider?
Le but serait de faire une interview téléphonique de 5 minutes la semaine prochaine.

Vous pouvez me contacter par mail: chloe.mandato@live.fr, ou sur ce forum.

Merci d'avance,

Chloé


Haut
  Profil 
 
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 26 Mai 2011, 08:54 

Dans un monde ou toutes les valeurs sont renversées, il est normal d'être pris pour un fou :)

PS : et quel est le nom de la maladie de ceux qui renoncent a tout ce qui es sain par obsession du "plaisir" ? :) des toxicomanes ?! :lol:


Haut
 
 

Inscription: Jan 2014
Messages: 1
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Re: Orthorexie
Posté: 20 Jan 2014, 20:15 

Bonjour,

Journaliste pour D8 (groupe Canal+) je prépare un sujet sur l'orthorexie. Je souhaiterais rencontrer des personnes qui ont ce comportement alimentaire.

merci de me contacter au 0603640687 ou sebastien.duport@canal-plus.com


Haut
  Profil 
 

Inscription: Avr 2015
Messages: 1
Sexe: Féminin
MessageSujet du message: Re: Orthorexie?
Posté: 10 Avr 2015, 16:30 

Bonjour,

Je suis étudiante en journalisme à l'école de Tours (EPJT). Je dois réaliser un reportage sur le thème Alimentation et santé, et j'ai anglé mon papier sur l'orthorexie. Je voudrais réaliser un portrait d'une personne atteinte d'orthorexie pour le compléter.
Connaissez-vous des personnes qui seraient d'accord pour en parler à découvert ?
Je vous remercie d'avance,

Bonne soirée,
Cordialement,


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit