Tangerine & Cie

Forum végétarien sur l'alimentation crudivore et frugivore, le fruitarisme et l'hygiénisme.


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 23 Mar 2011, 22:51 

Je viens de regarder le Zap-télé du jour, avec notamment cette scène dont je ne me remet pas: la castration à vif d'un porcelet hurlant de douleur...

C'est un truc apparemment courant de castrer à vif les mâles pour les rendre plus dociles et adoucir leur viande. Je sais que ça touche les bœufs, les chevaux et les animaux domestiques (bon, là, c'est avec anesthésie pour les deux derniers, et encore pas toujours sûr), apparemment ici les cochons...
Vous connaissez ces cas et leurs utilités?

Je suis certain que tous les mecs qui regardent ce genre de vidéo doivent se tenir les couilles... moyen de communication percutant à mon avis!

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 265
Sexe: Masculin
Posté: 24 Mar 2011, 07:07 

J'ai une amie qui est venue faire du WOOFing en Australie qui est tombé dans une ferme de castreurs de taureaux - elle n'y est pas resté très longtemps. Ces procédures sont vraiment horribles!

_________________
Michel Nature
Se Guérir, Se Nourrir, S'épanouir, par Nature!
http://michelnature.com


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 419
Sexe: Féminin
Posté: 24 Mar 2011, 08:20 

Oui, c'est systématique. Il y a deux ans, on signait des pétitions pour que les animaux soient anesthésiés avant. ça progresse très très peu, voire pas ?



C'est comme le débecquage à vif of course des poulets, le scalp des moutons en Australie pour ne rien perdre de la laine (épouvantable et le mot est faible) et tout ce qu'ils font subir aux kangourous suspendus par leurs pattes,...

Le détail de la mise en condition des animaux pendant leur courte et dure vie et pendant la procédure d'abattage est d'une rare atrocité pour ceux qui connaissent. En plus, en général, les personnes qui procèdent à ces tortures en rajoutent. Je pense que pour accepter cette cruauté, elles ont besoin de réifier l'animal, aussi, en rajouter une dose permet d'insister sur les liens entre humains et de refuser encore davantage tout statut respectable à l'animal, simple objet de travail et de jeu...

C'est à pleurer... :cry:


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 24 Mar 2011, 10:42 

Oui, j'ai la même impression que toi: il y a du sadisme forcé, autrement dit, ceux qui pratiquent ces abominations -souvent "contraints" eux-même de le faire- sont naturellement peu enclins à le faire, et doivent surmonter leur aversion par une dose d'agressivité supplémentaire.

Je suis toujours mitigé au sujet des lois qui pourraient arranger les choses, mais c'est mieux que rien...

J'avoue que cette vidéo m'a particulièrment marquée parce qu'en touchant au sexe, elle me ramène à l'un de mes combats contre les mutilations sexuelles humaines imposées, rituelles, comme les différents types d'excision chez les femmes, mais également, et le sujet est souvent à tord minimisé à mon sens, les circoncisions imposées aux enfants. La plupart du temps, lors du rituel, il n'y a pas d'anesthésie (encore qu'aujourd'hui en France, les circoncisions rituelles peuvent l'être, en plus d'être remboursées par la sécu), sur des enfants préadolescents, chez les musulmans, ou même sur des nourrissons de huit jours, comme chez les juifs...
Sans parler des "ratés" (qui obligent parfois à recoudre un gland sectionné), ces mutilations portent toutes atteinte à l'intégrité et à l'équilibre des individus, conditionnant leurs vies futures, d'une manière (presque) irrémédiable...
... et je ne parle pas des castrats et autre eunuques qui semblent avoir disparu (mais je n'en suis pas si sûr)...

... d'où mon effroi...

Autant -et sans vouloir échelonner les atteintes aux autres animaux- le débecquage des poulets est une pratique moderne, pour palier à la folie des poulets élevés en batterie (folie bien compréhensible).
En revanche, les castrations sont, je crois, tout à fait "traditionnelles", et se font dans toutes les fermes...

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Juil 2012
Messages: 4
Sexe: Masculin
Age: 50
Posté: 26 Juil 2012, 13:36 

Et n'oublions pas non plus l'ablation des cornes des vaches à vif afin qu'elles ne se blessent pas entre elles... Ben oui, on peut pas réduire leur espace de "misérable" vie dans les "camps de la mort", et ne pas avoir de conséquences sur leur promiscuité forcée...
Go veg ! ^^


Haut
  Profil Site Internet 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit