Tangerine & Cie

Forum végétarien sur l'alimentation crudivore et frugivore, le fruitarisme et l'hygiénisme.


Heures au format UTC + 1 heure



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 11 Fév 2011, 13:45 

Suite aux réflexions de Cicero sur le lien anti-spécisme et fruitarisme que nous sommes nombreux à partager, j'avais envie de développer un peu ce sujet (au risque de répéter ce que j'ai pu dire ailleurs):

L'anti-spécisme est généralement porté par les végétariens, mais surtout les végétaliens.
Petit rappel de ce que c'est que l'anti-spécisme: c'est une manière de voir le monde qui refuse de hiérarchiser les êtres et d'accorder plus de "valeur" aux uns qu'aux autres, conférant des droits aux premiers sur les seconds. À l'image du racisme, qui hiérachise les races (penser qu'il puisse il y avoir des races humaines ne constitue pas, en soi, du racisme), le spécisme ambiant situe l'homme au sommet de la création, lui conférant le droit de vie et de mort (et du coup, surtout de mort) sur tout ce qui l'entoure.

Or, cette idée arbitraire est bien ancrée dans les mentalités, du fait notamment de l'habitude prise de consommer de la viande et d'en justifier la pratique.

Tandis que les végétariens pour raisons philosophiques refusent de tuer des animaux pour vivre (ce qui est déjà, en soi, une avancée certaine sur la question de l'évolution et du progrès humain), l'anti-spécisme refuse également et généralement toute exploitation (même sans mise à mort) des autres vies animales.

Mais l'espèce humaine a cette opportunité rare dans tout le règne animal qui est d'étendre aussi cette façon de voir le monde au règne végétal.
Tandis que nombre d'espèces animales (mais aussi végétales) se sont spécialisées dans une alimentation qui tue ou qui portent atteinte à d'autres espèces (végétales ou animales), l'homme a encore cette précieuse faculté qui lui permet de ne se nourrir que de fruits (gage de santé par ailleurs, comme nous le croyons tous ici), le fruit étant un pur don de la Nature qui ne nécessite ni mise à mort, ni ne porte atteinte aux êtres qui les produisent (encore que: le maraîchage traditionnel a pour fâcheuse tendance de tailler (=amputer) ces êtres et les traiter (=empoisonner) pour "produire plus"...).

Ce mode d'alimentation nous permet cette chose inouie et sans prix: pouvoir, sans se renier, porter un respect absolu à toutes les formes de vie qui nous entourent, et considérer chaque animal, chaque plante (... et chaque minéral?) comme étant un être de la même essence que nous même.

Nous avons, nous humains qui avons la capacité de détruire le monde, celle totale et non génée par des contingences biologiques, de reconsidérer toutes choses et ainsi de nous élever en Conscience-Amour Amour-Conscience (et en plus de cela, supprimer de notre alimentation tout ce qui sort de la catégorie "fruit" permet également cette évolution).

Face à une pensée anti-spéciste, il est souvent rétorqué: oui mais avant de penser aux animaux (et aux plantes), il serait peut-être plus urgent de régler les problèmes humains, non?
Question légitime mais tout à fait teintée de ce spécisme.

En réalité, l'humanité commet les mêmes atrocités sur les membres de sa famille que sur tous les autres règnes et la vie dans son ensemble.
La cause de cela, c'est certainement (en tout cas à mon sens) cette pollution idéologique imposant une grille de classification hiérarchique.

Ce n'est donc pas en créant quelques lois de plus dans un tissu judiciaire déjà surchargé et impénétrable que nous arriverons à faire en sorte que les choses changent, mais en tâchant de guérir en nous cette pollution idéologique.

Je résumerai tout l'esprit de cette pensée par le binôme entremêlé Conscience-Amour ou Amour-Conscience...

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 419
Sexe: Féminin
Posté: 11 Fév 2011, 16:49 

Presque d'accord avec toi.

Mais je "conteste" deux points.

1/ les végétariens mettent à mort comme les carnivores à plus d'un titre, alors rendons à César ce qui lui appartient. Ils consomment des sous-produits animaux nécessitant la mise à mort de l'animal directe ou indirecte.
Les produits laitiers, et le fromage en particulie,r impliquent énormément de souffrances. En bref ! insémination de la vache ( très fréquente pour relancer la lactation, artificielle, les images sont violentes - cf la gentille vidéo d'Arti "veni vidi vegani", qui l'épuise en 5 ans alors que sa durée de vie oscille autour de 25 ans !! ), séparation d'avec le veau (déchirement épouvantable pour un mammifère, pour le veau comme pour la mère; qui n'a jamais entendu les appels déchirants de ces animaux séparés ne sait pas de quoi il parle ); longues journées à souffrir d'engorgement jusqu'à la traite salvatrice du soir(les femmes qui ont allaité comprennent ce que j'évoque ) - mois opérée par des mains non aimantes ou par une machine froide, transport dans les camions de convoi vers l'abattoir (j'en vois beaucoup ici les pauvres appuient leur tête dehors et l'on voit leurs yeux emplis de stress ), le couloir de la mort dans lequel chaque vache voit ses congénères mourir sous leurs yeux, le révolver qui les "cloue", traverse leur boîte crânienne... Tout ça pour produire du lait ! Sous l'appellation "boeuf" est essentiellement vendu de la vache laitière. Donc, premier point, elles sont exploitées et assassinées avant tout pour leur lait.
Ensuite, pour faire du fromage, il faut de la présure, laquelle se trouve dans l'estomac du veau, donc, il faut lui aussi le tuer. Il est mis au monde, arraché à sa mère, nourri au "biberon" pour qu'il ne soit pas tenté de prendre trop de lait à sa mère, puis abattu, notamment pour produire du fromage. Pas de présure, pas de fromage.
Les œufs, autre sous-produit animal, sont produits par spécialisation industrielle, aussi ils impliquent une sélection des poussins. Seuls les poussins femelles sont gardés, les autres sont détruits comme déchets : jetés vivants en benne ou le plus souvent dans les fermes bien équipées, broyés vivants comme les oies femelle dans la production du foie gras.
Aussi, je ne vois pas comment on peut dire que les végétariens font le choix de ne pas tuer les animaux. Le végétarisme, c'est simplement un régime alimentaire particulier comme un autre comme ceux qui mangent uniquement de la viande blanche et pas de la rouge, etc... Il n'a rien de bon, de compassionnel.
Désolée, mais je ne pouvais pas laisser dire ça.

2/ Une loi qui prohiberait l'exploitation animale changerait radicalement la donne, en tout cas en pays de droit comme le nôtre. La force contraignante de la loi est une force et un moteur qui aplanirait bon nombre de difficultés, c'est pourquoi, nous signons pétitions sur pétitions pour encourager nos hommes politiques à modifier la législation. C'est par petites touches légales qu'un amoindrissement des souffrances lors de l'abattage a été obtenu. Et c'est aussi sur ce terrain que l'on se bat pour interdire les tests (et sous-test = exportation des tests) sur animaux au moins en UE. Au contraire, je pense qu'avoir la loi de son côté, c'est avoir pratiquement gagné. Mais y parvenir, c'est un très trèèèèèèèèèèèès long combat ! :(

Autrement, j'aime bien ton exposé sur l'anti-spécisme intégral ! 8-)


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 11 Fév 2011, 17:04 

Wow! Je ne savais pas du tout pour cette histoire du fromage!!!
Raison de plus pour lui dire niet définitivement...
Pfiou! J'étais loin d'imaginer une telle barbarie à ce sujet, merci de l'info!
... est-ce toutefois valable aussi pour les productions "artisanales" (je suppose en partie, rares sont les producteurs qui n'achètent pas les poussins ou la presure, comme les agriculteurs interdits de faire évoluer leurs graines...)

Je reconnais également ce côté positif des lois, mais j'ai une réflexion très particulière au sujet des législations, que je considère comme des "pansements" ou des traitements de symptôme, et non un "hygiénisme de la pensée"...

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 1374
Localisation: Costa Rica
Sexe: Féminin
Age: 49
Posté: 11 Fév 2011, 17:30 

Je suis entièrement d'accord avec cicero!

En relativisant toutefois sur le végétarisme, les quelques végétariens que je connais le font vraiment par compassion envers les animaux et/ou par un rejet philosophique et profond de toute violence (sans être informés ou sans avoir conscience de la cruauté qui se cache derrière l'industrie du lait ou des œufs, ou alors en se voilant la face mais nous avons tous des paradoxes alors je ne jugerai pas). Il y a aussi des végétariens qui suivent ce régime pour des raisons de santé personnelle uniquement, ou encore pour des raisons écologiques, mais ce n'est pas le cas de tous.

Il est bon que des gens comme cicero rappellent aux gens la dure réalité que vivent les animaux, ou leur ouvrent les yeux, alors je dis bravo, chapeau bas.

_________________
« M'ennuyer? Avec la nourriture du paradis? » Anne Osborne


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 1374
Localisation: Costa Rica
Sexe: Féminin
Age: 49
Posté: 11 Fév 2011, 17:31 

Merci à Juw d'avoir ouvert ce sujet passionnant.

_________________
« M'ennuyer? Avec la nourriture du paradis? » Anne Osborne


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 419
Sexe: Féminin
Posté: 11 Fév 2011, 21:19 

Je ne jette pas la pierre sur les VGR : ne passe pas du carnivorisme au vglisme qui veut. Le cheminement dépend de la réserve de force mentale, des dispositions psychiques particulières de chacun, des circonstances de la vie, ...C'était une simple mise au point. Dans la vie courante, quand j'ai un sauvetage à faire, je prends pour m'aider qui je trouve près de moi de disponible vgr, omni et même chasseur. Seulement c'est honnête de reconnaître où l'on en est, et j'ai du mal à entendre les vgr se glorifier (car c'est souvent exhibé comme un attribut social - curieux ...-) de protéger les animaux alors que, même de bonne volonté, ils font encore partie du système d'exploitation. Ils pourraient reconnaître être en bonne voie, ce serait mieux. Seul un regard critique sur soi permet de progresser. Quand on oublie qu'un chien vaut bien une vache, un cochon un lapin et que sais-je encore, il reste encore un sacré travail à faire. Il y en a qui ne voit que par les hérissons ou les serpents, enfin vous voyez et qui seraient prêts à leur sacrifier d'autres animaux; j'ai même rencontré des gens investis avec passion dans la protection...d'une espèce de chien tout en dénigrant les autres. ça me dépasse... :roll:

Cela dit, MF, tu as raison, il faut de tout et un vgr encore dans le système, mais investi partiellement dirons-nous dans la cause animale et un vegan un peu mou, ça peut constituer un binôme pas commun, mais néanmoins efficace.
Le vegan peur apprendre à plus se bouger les fesses au contact du vgr actif et le vgr à étendre sa compassion à tous les êtres vivants. Pas mal, non ? :mrgreen:

jJe n'aime pas les textes truffés de fautes, or, le précédent, est une perle à ce niveau, mais là, je suis trop à la bourre, j'éditerai à l'occasion si j'y repense. j'ai l'impression de laisser du bazar derrière moi, ça m'ennuie....


Haut
  Profil 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 11 Fév 2011, 23:59 

cicero a écrit:
Le cheminement dépend de la réserve de force mentale, des dispositions psychiques particulières de chacun, des circonstances de la vie, ...


Oui, et pour toutes choses, c'est à prendre en considération: je n'aime pas bien les techniques de communication s'appuyant sur la culpabilisation, car ceux à qui on s'adresse ont généralement le nez dans le guidon, mis en esclavage pour pouvoir joindre les deux bouts, n'ayant plus la force que celle de regarder la télé et de gober ce qu'elle diffuse...

Le travail n'est déjà pas facile pour nous, alors qu'en penser pour eux?

Après, rabattre le caquet des vantards, ce n'est que charité! ;)

Ce que j'aime dans l'optique fruitarienne, c'est qu'en soi, au-delà des difficultés psychologiques à se sevrer des drogues auxquelles ont s'est accoutumées, elle est une proposition de simplification libératrice de l'homme... et par là-même de la Nature!

... merde! on va être classé "secte-terroriste" alors! :wtf:

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 1374
Localisation: Costa Rica
Sexe: Féminin
Age: 49
Posté: 12 Fév 2011, 00:23 

Juw a écrit:
Ce que j'aime dans l'optique fruitarienne, c'est qu'en soi, au-delà des difficultés psychologiques à se sevrer des drogues auxquelles ont s'est accoutumées, elle est une proposition de simplification libératrice de l'homme... et par là-même de la Nature!


Magnifique pensée!!! Est-ce que tu m'autorises à mettre cette phrase dans ma signature, en te citant?

_________________
« M'ennuyer? Avec la nourriture du paradis? » Anne Osborne


Haut
  Profil Site Internet 
 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 470
Localisation: L'Estréchure, Cévennes...
Sexe: Masculin
Age: 34
Posté: 12 Fév 2011, 11:01 

Oh ben si tu veux!
... quel honneur! ;)

Après, en ce qui concerne les vérités immuables, comme il n'y a pas "création de l'esprit", il n'y a pas d'auteur, qu'un "récepteur" qu'il n'est pas nécessaire de citer! ;)

_________________
http://julien-wolga.blogspot.com/
http://inspiration-naturienne.blogspot.fr/


Haut
  Profil Site Internet 
 
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Nov 2010
Messages: 1374
Localisation: Costa Rica
Sexe: Féminin
Age: 49
Posté: 12 Fév 2011, 15:00 

Dommage, ta phrase dépasse les 100 caractères autorisés dans la signature mais je la garde en mémoire.

_________________
« M'ennuyer? Avec la nourriture du paradis? » Anne Osborne


Haut
  Profil Site Internet 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit